Luther Vandross

Luther Vandross

Cette fiche, consacrée à Luther Vandross, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Luther Vandross en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Luther Vandross

  • Né(e) le 20/04/1951
  • Pays : U.S.A.
  • Genre(s) : Soul, Funk
  • Label(s) :  Jive Records
  • Luther Vandross, de son véritable nom Luther Ronzoni Vandross, est un chanteur, auteur, compositeur et interprète, qui voit le jour le 20 avril 1951 à New York aux U.S.A. et qui grandit à Manhattan. Dès son plus jeune âge, il baigne dans la musique noire, Luther Vandross étant né dans une famille de musiciens. Son père, qui décède quand il a seulement huit ans, est chanteur de jazz et de gospel, et sa soeur Patricia est membre du très célèbre groupe The Crests. Très rapidement, il se forge une première expérience dans la musique en devenant membre du groupe Shades Of Jade, puis il intègre une formation composée de seize membres, baptisée Listen My Brother, avant de partir étudier dans le Michigan. En 1974, le guitariste Carlos Alomar donne l'opportunité à Luther Vandross de rencontrer David Bowie, à l'occasion de l'enregistrement de l'album « Young Americans » à Philadelphie.

    Fasciné par la voix de Luther Vandross, David Bowie l'engage en tant que choriste et arrangeur. Puis, Luther Vandross forme un groupe de choriste, avant de s'évader en tournée avec David Bowie. La même année, « Everybody Rejoice (A Brand New Day) » est utilisée dans la comédie musicale de Broadway « The Wiz », Luther Vandross acquiert ainsi une certaine notoriété. Grâce à David Bowie, il fait la connaissance de Bette Midler, puis celle d'Arif Mardin, producteur de New York qui a déjà travaillé avec Aretha Franklin, Donny Hathaway, ou encore Chaka Khan. Ainsi, Luther Vandross apparaît notamment aux côtés de Ringo Starr, Chaka Khan, Roberta Flack, Cat Stevens, Quincy Jones, Chic, ou encore des Sister Sledge. Parallèlement, il réalise des arrangements vocaux pour, entre autres, Barbara Streisand et Donna Summer, pour laquelle il s'occupe des voix sur « No More Tears (Enough Is Enough) ».

    A partir de 1976, accompagné de Diane Sumler, Anthony Hinton, Theresa Reed et Christine Whitshire, Luther Vandross fonde le groupe Luther, qui signe sur le label de Cotillion. A cette période, Luther publie deux albums, un éponyme et « This Close to You ». Le single « It's Good For Your Soul » connaît un succès mitigé, la formation Luther se sépare. Quelques temps plus tard, Luther Vandross, fort du succès de « Searching » du groupe Change, dont il est le chanteur leader, la maison de disques Epic Records décide alors de le signer. La carrière de Luther Vandross prend par la suite son envol. En 1981, Luther Vandross publie un très bel opus nommé « Never Too Much », qui remporte un succès très retentissant notamment grâce au single qui porte le même nom. Des succès comme « If This World Were Mine » featuring Cheryl Lynn et « How Many Times Can We Say Goodbye » featuring Dione Warwick consolide la notoriété de Luther Vandross.

    Par la suite, il collabore avec le bassiste Marcus Miller et dans le même temps, il écrit et produit le titre « Jump To It » pour Aretha Franklin. Luther Vandross devient un artiste plébiscité dans le monde entier et le chanteur soul le plus admiré. S'en suivent de nombreux albums comme « Forever, For Always, For Love », « Busy Body » en 1983, « The Night I Fell In Love » en 1985 et « Give Me The Reason » en 1986. Quelques années plus tard, en 1992, Luther Vandross collabore avec Janet Jackson, Bel Biv Devoe et Ralph Tresvant, sur « The Best Things In Life Are Free », tiré de la Bande Originale de « Mo' Money ». En 1994, il travaille avec la diva américaine Mariah Carey sur une reprise du très retentissant « Endless Love » de Lionel Richie et Diana Ross. A cette période, Luther Vandross s'adonne à la production, en travaillant pour des artistes comme Dionne Warwick, Diana Ross et Whitney Houston.

    Puis, dans la deuxième moitié des années 90, il publie un album intitulé « I Know » en 1998, qui inclut le titre « Are You Using Me ? », qui connaît un vif succès auprès des amateurs de soulful, grâce à un remix des Masters At Work. Par la suite, il sort un album éponyme en 2001 et, malgré son mauvais état de santé, il publie « Dance With My Father » et « Live At Radio City Music Hall » en 2003. Luther Vandross décède le 1 juillet 2005, à l'âge de 54 ans, dans le New Jersey, deux ans après une première attaque cérébrale.

    R.I.P. Luther Vandross

S'informer

Inscription gratuite

Ecoutez, Votez & Partagez votre passion pour la musique avec les auditeurs.

Recherche musicale

Trouver des informations et des videos sur + de 20 000 titres et + de 8 000 artistes references.







Lancer l'ecoute du programme
Radio Numerique

MusiqueRadio est une station de radio musicale exclusivement disponible sur Internet.