K-Os

K-Os

Pour devenir fan de cet(te) artiste,
Connectez-vous ou Créez gratuitement
votre compte my MusiqueRadio

Cette fiche, consacrée à K-Os, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de K-Os en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

K-Os

K-Os

Pays : Canada

Genre(s) : Hip-Hop

Label(s) :  Virgin

K-Os, de son vrai nom Kheaven Brereton, est né à Trinidad au Canada et est élevé par des parents Témoins de Jéhovah. K-Os est à la fois un chanteur, un compositeur, un producteur et un MC, ainsi qu'un poète et un réalisateur, n'hésitant pas à dépasser les frontières de la culture hip-hop. Il compose et produit lui-même tous ses titres, dans lesquels il partage ses réflexions et ses croyances. Ainsi, fort de sa polyvalence, il affiche un style unique dans le monde de la musique. D'ailleurs, K-Os est le fer de lance d'une génération de rappeurs, qui repoussent les limites de la culture hip-hop comme Andre 3000 d'Outkast, Missy Elliott et Mos Def. En 2003, il publie son premier album « Exit », qui offre un flow déroutant et des instrus enivrantes, se démarquant aussi par des arrangements généreux. Dans son premier opus, K-Os utilise notamment la guitare acoustique et le piano, ce qui est rare dans la musique hip-hop.

Dans l'album « Exit », sur plusieurs titres, il chante au lieu de rapper et créer alors une certaine confusion et un chaos, ce qui explique son nom. En 2002 et 2003, alors qu'il donne de nombreux concerts accompagné d'artistes comme India Arie et Floetry, son premier album « Exit » remporte le prix de l'Album International de l'année, à l'occasion de la cérémonie prestigieuse des Sources Awards, en 2003. Deux ans plus tard, en 2005, K-Os revient remarquablement avec son deuxième album « Joyful Rebellion ». Produit et écrit par lui-même, l'album « Joyful Rebellion » s'inspire d'un large éventail d'influences musicales, qu'il réussit à faire fusionner harmonieusement. Mêlant sonorités hip-hop, jazz, rock, pop, blues ou reggae, ce deuxième opus fait la part belle aux instruments : guitares acoustiques, tablas, cordes classiques et percussions.

En plus du premier single « The Man I Used To Be », le titre « B-Boy Stance » offre une déclaration qui embrasse tout l'histoire du hip-hop, sonnant comme tout droit sorti de l'âge d'or du rap dans les années 80. « The Love Song » est une belle ballade où K-Os encourage la jeunesse à se battre pour défendre ses droits et ses convictions, à sa manière, en dépit de ce que le monde extérieur peut bien penser. Sur « Crucial », les racines caribéennes de K-Os reprennent le dessus pour un très réussi mélange de reggae et de pop. « Hallelujah » sonne comme une sombre « redemption song » des temps modernes tandis que sur « Commandante », la guitare acoustique latino vient renforcer la mission de K-Os, « décapiter les rappeurs qui idolâtrent Al Capone ».

Connectez-vous à votre compte
my Musique-radio.com !

Pas encore inscrit ?
Partagez votre passion pour la musique, et découvrez toutes les nouveautés en ecoute !